7 min Jeux vidéo 0

Vous ne le savez peut-être pas, mais mon expérience vidéoludique s'est longtemps déroulée loin de l'univers PlayStation. En 2002, j'ai fait l'acquisition d'une console "concurrente" (une Xbox, j'en parlais ici) et par habitude, je suis resté fidèle à la marque américaine sans me soucier de ce qui se faisait chez les autres constructeurs. Cependant, depuis l'an dernier, je suis l'heureux propriétaire d'une PlayStation 5 et je rattrape tout doucement mon retard sur les licences à côté desquelles je suis (trop longtemps) passé : la saga Horizon fait partie de celles-ci !

5 ans après Horizon Zero Dawn, voici que le studio Guerilla propose la suite des aventures d'Aloy. Mais que vaut ce jeu ? Je vous propose ici mon avis avec plus de 40 heures de jeu (environ 40% d'avancement dans l'histoire principale) mais avec un œil de néophyte face à la licence !

Horizon Forbidden West - Trailer de l'histoire - VF | PS4, PS5

Horizon Forbidden West se déroule 6 mois après Horizon Zero Dawn. Si vous ne vous souvenez plus trop de l'histoire du premier opus ou si, comme moi, vous n'y avez jamais joué, une vidéo d'intro vous permettra de vous remettre sur de bons rails !

Après avoir sauvé Méridian et vaincu Hadès, Aloy va maintenant devoir faire face à de nouvelles menaces : Sylens et la Nielle, une plante rougeâtre capable de détruire toute vie animale et végétale. Notre héroïne se lancera donc dans une nouvelle quête, mais également dans une course contre la montre afin de régler ces nouveaux problèmes pour lesquels elle sera amenée à se rendre vers un nouveau territoire : l'ouest prohibé !

Comme je le disais, je découvre l'univers d'Horizon directement avec cet opus. Enfin, je dis "découvre", mais je connais déjà plutôt bien le lore qui découle de cette saga grâce à de nombreux Let's play ou encore lives que j'ai pu visionner. Les notions de Gaïa ou d'Aube Zero ne me sont pas inconnues, mais malgré cela, certains éléments de l'histoire d'Aloy ainsi que l'identités de certains personnages restent, parfois, difficiles à maitriser. Fort heureusement, le scénario de ce volet tout comme les multiples dialogues (dont les choix influent sur la suite de l'aventure) permettent d'apporter petit à petit les informations qu'il pourrait nous manquer et qui seront nécessaires pour la suite de notre épopée. L'une des forces d'Horizon Forbidden West est clairement son scénario : celui-ci est vraiment très bien écrit et a su rapidement m'absorber dans l'univers de ce monde post-apocalyptique.

En termes de gameplay, pas grand-chose à dire ! Horizon ne révolutionne pas le genre car on y retrouve tout ce que l'on peut faire dans d'autres jeux : grimper, plonger, voltiger, etc. Concernant le fait de grimper, je suis un peu déçu par le fait que l'on ne puisse pas escalader n'importe quoi n'importe où. En effet, si vous souhaitez vous rendre sur les hauteurs, il faudra forcément passer par des points d'accroche disponibles qu'à des endroits précis et limitant pas mal l'exploration. Je comprends tout à fait que cela doit être le cas pour notre grappin, mais quand il s'agit simplement d'escalader, je trouve que ce choix assez injustifié quand on voit ce que propose d'autres jeux comme, par exemple, la licence Assassin's Creed (depuis plusieurs années)...

Pour les combats, mes débuts ont été plutôt rudes ! Si je n'ai rencontré aucune difficulté sur les petites créatures, les boss m'ont, eux, posé pas mal de problèmes. Si grâce au focus (outils permettant de scanner l'environnement et les personnages) il est possible d'avoir des information sur la créature que nous affrontons, ses points faibles et sur de possibles réactions en chaine à déclencher, la mise en pratique est une tout autre affaire. Les combats sont si dynamiques et nerveux qu'à chaque fois le stress me fait faire n'importe quoi et il m'a fallu plusieurs combats avant de réussir à viser les bonnes zones, mais également avant de m'apercevoir qu'il était possible de retourner certaines armes de l'adversaire contre lui-même... Enfin quand c'est possible car, parfois, nous n'avons pas une seconde de répit !

Comme tout bon RPG, Horizon Forbidden West propose un système de points d’expérience, de montée de niveaux et d'amélioration d'Aloy à l'aide d’arbres de compétences. Nous pouvons spécialiser notre personnage au travers de 6 arbres de compétences distincts : Guerrier, Trappeur, Chasseur, Survivant, Infiltré et Chef des machines. En lisant un peu à droite et à gauche, j'ai appris que cette spécialisation n'en était pas réellement une car, en fin, d'aventure, il nous est possible de repartir avec la totalité des compétences de l'héroïne. Cela aura donc une influence assez limitée, du moins uniquement sur les débuts de notre aventure.

Techniquement, le jeu est beau voire même très beau ! Que ça soit les paysages, la faune, les PNJ, les créatures, etc... tout est une merveille ! Alors oui, il est vrai que je ne peux pas (encore ?) profiter à fond du jeu et de la console n'étant pas équipé comme il faudrait en termes d'écran, mais j'avoue en prendre déjà plein les yeux et il m'arrive souvent de m'arrêter pour contempler ce qu'il y a autour de notre héroïnes lors de ses diverses balades. Le jeu n'est pas exempt de bugs graphiques, mais ça ne gâche en rien le plaisir de jeu.

À vrai dire, la seule chose qui me perturbe depuis le début, et encore aujourd'hui, est l'animation de la chevelure d'Aloy que je trouve totalement exagérée : ses cheveux bougent dans tous les sens sans raison... une véritable horreur !

Dans tous les cas Horizon Forbidden West est une excellente surprise et un jeu auquel j'accroche totalement malgré son gameplay simpliste et quelques points négatifs (escalade et quelques bugs). J'ai été complètement absorbé par cet univers et je prends énormément de plaisir à découvrir l'histoire d'Aloy ainsi que celle de son monde.

Il me reste, certes, encore beaucoup de choses à découvrir, cependant, je suis absolument conquis et heureux d'avoir enfin découvert cette licence que je ne risque pas de lâcher de sitôt !

Au passage, vous pouvez trouver mes premières heures de jeu sur ma chaine Youtube. D'ailleurs, je viens à l'instant de sortir le premier des 2 épisodes :

Avis réalisé sur PS5 grâce à un jeu acheté personnellement

Aucun commentaire

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.