7 min Cinéma 2

Cette semaine, nous avons enfin pu découvrir l’ultime épisode de la nouvelle trilogie Star Wars qui, de plus, se trouve être le dernier volet de la saga Skywalker. En tant que grand/gros fan de cet univers, j’ai foncé, dès que j’ai pu, voir Star Wars : L’Ascension de Skywalker et il est temps pour moi de donner mon ressenti et cela sans spoiler (une partie contenant des spoils arrivera sans doute très prochainement, je ne sais pas encore…).

Star Wars : Episode IX - Première bande-annonce (VOST)

Bon, on ne va pas se le cacher, il est clair que les épisodes 7 et 8 sont loin d’avoir fait l’unanimité et ont carrément eu l’effet de séparer les fans de Star Wars en 2 groupes bien distincts : ceux qui adorent et ceux qui détestent (souvent à tendance anti-disney).
Pour ma part, je fais partie du premier groupe car j’adore vraiment ces nouveaux films et j’apprécie vraiment le rajeunissement de cette licence après avoir assez détesté la prélogie que je trouve vraiment trop kitch à mon gout…

Pour respecter ma décision de ne rien spoiler, je vais m’en tenir aux infos que l’on trouve dans les différents trailers. Si vous ne les avez pas vu et que vous ne souhaitez pas les voir avant de vous rendre au cinéma, il est encore temps de quitter cet article… et d’y revenir dès votre séance terminée ! 😉

L’histoire

L’empereur Palpatine (alias Dark Sidious) est de retour et semble plus dangereux que jamais. Rey, qui poursuit son entraînement Jedi, accompagnée par Finn et Poe, se lance en quête d’indices afin de pouvoir accéder à la cachette du seigneur Sith.

Lors de ses aventures, notre héroïne continuera à être hantée par son passé mais, surtout, devra continuer à lutter contre Kylo Ren, avec lequel elle partage toujours un lien extrêmement puissant…

Le film

Pendant 2 heures 30, on en prend vraiment plein les yeux et cela, sans la moindre seconde de répit. En effet, l’action est soutenue tout au long du film et met en place, dès le début une nouvelle intrigue avant d’apporter une conclusion à la saga. Malheureusement, cela donne l’impression que J.J. Abrams tente de rattraper pas mal de ratés effectués lors du précédent volet (dont la réalisation avait été laissé à Rian Johnson) et en vient même à annuler certains faits, normalement acquis, en quelques secondes/phrases.

Star Wars : L’Ascension de Skywalker donne donc l’impression de retrouver 2 films en 1 tout en tentant de gommer une partie du précédent. Malheureusement, le temps manquant pour mettre en place tous les éléments, donne une impression que ce nouveau titre ne va pas assez loin dans tous les éléments qu’il apporte et donne un effet un poil brouillon.
En gros, par moments, j’avoue être resté un peu sur ma faim.

Malgré cela, le film et son histoire sont très bons et ramènent vraiment aux origines de la saga Star Wars et à ce qui a fait son succès depuis près de 40 ans.

Pour le coup, je me demande vraiment si Disney n’aurait pas mieux fait de faire le choix d’ajouter un volet à la saga pour permettre au réalisateur d’aller au bout de ses idées et, pour le coup, je ne suis pas certain que les fans auraient détestés cette décision. Du moins, si ce n’était pas possible (car on aurait reproché à Disney d’avoir fait encore cela pour l’argent), il n’aurait pas été de trop d’ajouter alors du temps au film car, même s’il dépasse les 2 heures, c’est passé vraiment très/trop vite !

En tout cas, on ne peut pas nier l’affection de J.J. Abrams face à la franchise. Au travers du 7 et de celui-ci, on sent qu’il s’est fait plaisir tout en faisant plaisir au public au travers de la multitude d’easter eggs qu’il y a intelligemment insérés. Pour ce 9ème volet et pour cette conclusion, ces clins d’œil ont vraiment eux leurs effets, nous faisant passer par les rires, les étonnements, les sourires, mais parfois les larmes…

Au niveau des personnages, on retrouve un antagoniste (Kylo Ren) toujours déchiré entre le bien et le mal et une Rey bien plus mature et épanouie par ses nouveaux pouvoirs et sa maitrise de ceux-ci. Cette fois Fin, Poe, Rey et Chewbacca font bel et bien équipe et progressent ensemble dans l’aventure. Enfin ! Et oui, il aura fallu entendre le 3ème volet pour que ce soit enfin possible ! En tout cas leurs aventures laisseront très probablement de nombreux débats, mais nous parleront de ça prochainement dans un autre article.

Verdict

Malgré une histoire qui va beaucoup trop vite et qui aurait eu besoin d’être plus approfondies (me laissant souvent sur ma faim), Star Wars : L’Ascension de Skywalker est un très très bon film qui fait énormément plaisir tellement, selon moi, il est fait pour les vrais fans de la saga. Il sait gommer les erreurs faites précédemment et revenir aux sources : le combat du bien contre le mal.

Il y a souvent eux pas mal de débat sur l’influence de Disney sur cette franchise et, pour ma part, je n’ai jamais autant aimé Star Wars depuis l’épisode 7 et l’arrivée de J.J. Abrams.

Alors oui, jetez-moi des pierres si vous le souhaitez mais là, au travers de ce film, l’un des principaux arguments des anti-disney vient de tomber : “Disney a édulcoré Star Wars pour en faire des films les enfants“. Cet argument avait déjà été contré grâce à la fin d’Avengers End Game, là, avec ce nouveau Star Wars, c’est son atmosphère qui aura son importance : ce film est sombre et en est même le plus sombre de la licence, à la limite du flippant sur certaines scènes (du moins, pour les enfants).

2 commentaires

  1. Stef78

    quelle merde ce film. j’ai destester du debut a la fin comme tous les gens dans la salle

    Répondre
    • Bah moi j’ai vraiment apprécié donc… comme quoi… les gouts et les couleurs 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire