3

Article mensuel

Vous pouvez d’ores et déjà commencer par me jeter des pierres pour ce titre… Celui-ci provient bien d’une ancienne chanson de Priscilla qui, je trouve, correspondait bien au thème de ce nouveau Geek Contest : Inversons les rôles.

Si vous ne savez toujours pas ce qu’est un Geek Contest, je vous invite à lire les deux précédents qui, de plus, vous expliqueront bien le principe.

Allez, on est parti mais attention il y a de nombreux spoils dans les propositions !

1. Un jeu vidéo : Bioshock Infinite

Si vous n’avez pas joué au jeu et que vous comptez y jouer, le texte ci-dessous contient un énorme spoil !

Dans Bioshock Infinite, nous interprétons Booker DeWiit, un homme chargé de ramener une fille, Elizabeth, prisonnière d’un personnage nommé Comstock. Sauf que, nous n’apprendrons qu’à la fin que notre héros et ce Comstock sont la même est unique personne mais issue de dimensions différentes.

Bon, je vous l’accorde, dans cet exemple, il ne s’agit pas exactement de la même personne. Mais, si on cherche plus loin, les deux chemins pris par les personnages sur l’arbre des possibles et le fait que l’un soit bon et l’autre mauvais (donc l’inversion des rôles) s’est produit sur un (ou plusieurs) élément de leur vie. Il est fou de se dire qu’un élément simple peu changer à tout jamais notre avenir…

2. Un film : Chronicle

Chronicle est n’est pas film très connu mais, personnellement, il m’a beaucoup plu.

3 Lycéens se retrouvent dotés de super-pouvoirs après avoir été en contact avec une roche mystérieuse (extraterrestre ?). Là où le film devient intéressant, c’est que nous allons suivre l’étudiant le plus fragile mentalement, qui va totalement passé du côté obscur. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités mais, pour le coup, ce film montre plutôt qu’un pouvoir peut amener à pas mal de dérives… De là à dire que nous suivons pendant un super-vilain depuis le début du film, il n’y a qu’un pas.

Ce que j’ai vraiment adoré de ce film c’est qu’il nous pousse à nous questionner sur nos actions si nous nous retrouvions dotés des mêmes pouvoirs et… je doute que nous soyons si différent du personnage principal…

3. Une série : Code Quantum


Code Quantum raconte les mésaventures d’un scientifique, Sam Beckett, qui , coincé dans une machine temporelle, va se retrouver plongé dans le corps de personnes et devra corriger leurs erreurs, afin de continuer à sauter dans le temps et espérer retrouver sa propre vie. Pendant que le docteur vit la vie de ces personnes, leur esprit se retrouve bloqué dans une salle d’attente.

Cette série est clairement incontournable même s’il n’y a malheureusement jamais eu de fin. Arrêtée inopinément, les dernières minutes du dernier épisode se terminent sur cette phrase : “Le Dr Sam Beckett n’est jamais rentré chez lui“.

4. Un livre : Je suis une légende

Je ne parlerais pas de la bouse du film adapté sur nos écrans en 2007 mais bel et bien du roman original.

Je suis une légende raconte le destin et les aventures de Robert Neville, dernier homme sur Terre. Si je veux être plus précis, il s’agit même du dernier humain n’ayant pas souffert d’une pandémie qui a transformé le reste de la population en vampires/mort-vivants (on ne sait pas trop ce que c’est, mais il semble que ce soit un bon mélange des deux).

Là où intervient l’inversion des rôles se situe à la fin du livre. Si vous comptez le lire, passez votre chemin !

Les créatures créées par la maladie arrivent à capturer Robert, dont ils ont une peur bleue car ils voient en lui le monstre qui vient les poignarder en plein jour. Les créatures deviennent donc les victimes et l’humain la “légende” qui effraie. Les créatures sont loin d’être les bêtes sanguinaires telles qu’elles sont décrites depuis le début de l’histoire. Elles ont construit ensemble une nouvelle société, avec de nouvelles lois et finiront par condamner à mort notre cher protagoniste.

5. Une personnage célèbre : Capitaine Ginyû

Capitaine Ginyû est un personnage tiré de l’univers Dragon Ball Z. Homme de main de Freezer, il possède une capacité toute spéciale : la possibilité de changer de corps. Un atout qui lui permettra de se faire passer un bon moment pour le héros avant d’être démasqué.

Après avoir utilisé cette capacité sur Goku et Végéta, il finira piégé dans le corps d’une vulgaire grenouille. L’inversion des rôles peut avoir du bon… mais clairement pas dans ce cas là !

 

 

 

Voilà en ce qui me concerne sur ce thème et vous ? Quels seraient vos choix ?

Pour le prochain thème, je suis ne suis pas encore allé voir, mais de toute façon, celui-ci devrait être disponible dès lundi. Je pourrais à ce moment là commencer à y réfléchir !

3 commentaires

  1. J’ai pas lu le livre Je suis un légende, mais j’adore la fin comme tu l’expliques. Une belle inversion de rôle. Bravo o//

    Répondre
  2. Riplex

    dur comme sujet mais de tres bon choix. j’avais pensé aucun d’exu donc bravo.

    Répondre

Laissez un commentaire