5 min High-tech 2

Lors de la WWDC 2020, conférence pour développeur, Apple a donné pas mal de nouvelles informations concernant les systèmes embarqués dans nos différents iDevices, mais aussi concernant des évolutions matérielles sur sa gamme de Macbooks. Des informations qui depuis me laisse rêveur sur une potentielle future annonce de la marque. Et si, plus ou moins prochainement, une fusion s’effectuait entre les Macbooks et les iPads en proposant un produit unique capable de facilement utiliser les points positifs de ces 2 plateformes ?

On sait que depuis quelque temps, Apple tente de transformer sa tablette en petit ordinateur et cela s’est récemment confirmé avec l’arrivée du Magic Keyboard qui vise à n’utiliser l’iPad que dans un format paysage, embarquant un trackpad et diverses autres fonctionnalités trouvées sur le portable de la marque. Là, avec la mise à jour Big Sur pour mac, la possibilité d’y faire tourner des applications iOS et la mise à jour d’applications déjà présentes (Messages, Plan, Files, …), cela me donne clairement l’impression que ce rééquilibrage (software et hardware) entre les 2 types de machine n’est pas juste unidirectionnel. Une fusion entre les 2 produits d’Apple pourrait donc être envisageable surtout si on continue à disséquer les autres annonces faites lors de cette même conférence.

Logo des nouveaux processeurs Apple

Commençons d’abord par l’abandon des processeurs Intel au profit de puces ARM. Au-delà d’une certaine insatisfaction d’Apple envers l’architecture Skylake, cette migration leur permet de redevenir maitre du noyau de leurs machines, de ses optimisations, mais aussi de ses évolutions. Cela leur permettrait aussi d’uniformiser leur gamme de processeur, son architecture et de les partager à leurs différents produits. Un même processeur pourrait donc faire tourner iOS, iPadOS, mais aussi macOS !

Pour preuve, il suffit de regarder la configuration du kit de développement annoncé et distribué par Apple pour mettre la transition des différentes applications du marché : celui-ci est équipé d’une puce A12Z utilisé dans la gamme d’iPad Pro 2020 !

Kit de développement ARM Apple

Vu que nous avons une infrastructure identique capable de faire plusieurs OS, imaginons maintenant que les futures versions de macOS embarque une version de iPadOS. Ce n’est pas une folle idée étant donné que c’est déjà ce que fait Apple avec iOS qui embarque CarPlay. Dans quel but me diriez-vous ? Simplement pour proposer une nouvelle gamme de produit hybride combinant un iPad et un mac.

Surface Book de Microsoft

Depuis la sortie des Surfaces Book de Microsoft, je connais pas mal de personnes qui ont décidé d’abandonner leur tablette au profit de cette dernière, plus puissante et mieux pensée pour un usage connecté/déconnecté au clavier. De plus, on ne va pas se mentir, le Magic Keyboard, sonne, pour moi, comme un sacré échec : pas mal de point négatif pour peu de positifs, mais surtout un prix vraiment hallucinant pour un accessoire ! De 339,00 € (pour le modèle 11″) à 399,00 € (pour le modèle 12,9″) c’est un sacré investissement à rajouter au tarif de la tablette (à partir de 899,00 €).

iPad Pro et son Magic Keyboard

Comme je le disais tout au début de cet article, les annonces me font espérer à l’arrivée future de ce nouveau produit auquel je rêverais tant : une sorte de “Surface Book by Apple“. Au premier abord, connecté à un clavier (en aluminium SVP), la machine tournerait sous macOS et permettrait de travailler comme je le fais actuellement sur mon Macbook Pro, mais cette fois, proposerait un écran entièrement tactile. Une fois l’écran détaché du clavier, l’OS switcherait automatiquement vers un système iPadOS, prévu pour être utilisé entièrement au doigt. Dans ces deux configurations, l’usage du iPencil permettrait d’étendre l’utilisation et d’ouvrir de nouvelles perspectives. On pourrait même envisager un downgrade/upgrade de performances si des composants sont embarquées dans le clavier : meilleur rendu graphique, extension de batterie, de mémoire, … Cette évolution à chaud de performances pourrait permettre de répondre aux mieux aux besoins de l’utilisateur, mais aussi d’offrir une meilleure expérience à celui-ci. Ainsi, un passage en mode tablette, en plus de demander moins de traitement, pourrait voir la longévité de sa batterie étendue tandis qu’un passage en mode “ordinateur” permettrait d’obtenir une puissance de traitement accrue.

Un produit qui pourrait faire clairement concurrent à Microsoft, mais surtout, qui permettrait aux iPads et macBooks de rentrer dans une nouvelle génération et de totalement innover ces gammes ! Maintenant reste à savoir si Apple souhaite réellement aller dans cette direction et surtout, le plus important, le prix d’un tel produit… 😉

Et vous, un tel produit vous tenterez ? Qu’avez-vous retenu de cette conférence ?

2 commentaires

  1. Riplex

    Ca serai fort comme ordi mais ca va encore taxer parce que c’est apple

    Répondre
  2. Je n’ai pas trop envie de rentrer dans ce débat “prix mac vs prix pc”, mais il faut avouer quand même qu’Apple fournit un produit clé en main et qui ne connait pas de problème de drivers / incompatibilités de composants. Le fait d’être maitre du hardware et du software de ses machines leur permet d’offrir un produit de qualité.

    Je connais pas mal de gens qui tenaient le même discours que toi mais qui, finalement, son passé de l’autre coté après avoir goutté quelques semaines à ce type de produit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.