4

Cinéma

2 ans ! Il aura fallu patienter 2 ans avant d’enfin découvrir ce second volet de la saga Les Animaux fantastiques chapeautée par J.K. Rowling. Intitulé Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, nous allons pouvoir replonger dans l’univers d’Harry Potter même si j’ai l’impression que cet univers étendu pourrait bien détrôner celui de notre célèbre petit sorcier à la cicatrice. Mais passons, ceci est un autre débat !

Alors, que vaut cette suite et surtout quelles surprises notre magizoologiste nous cache dans sa petite valise ?

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald – Bande Annonce Officielle (VF)

L’histoire

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

Gellert, Gellert, Gellert ! Après avoir berné tout le monde en restant caché, on ne sait combien de temps, sous les traits de Percival Graves, le voilà qui va se moquer de tout le monde en s’évadant de la zone haute-sécurité où il se trouvait… On parle quand même du plus dangereux des sorciers et non d’un Weasley, non ? Un petit peu plus de sécurité c’était trop demandé ? 😓

Maintenant libre (plus ou moins) de tous mouvements, il est fin prêt à relancer ses ambitions de guerre contre les Non-maj’ (ou Moldus si vous préferez) et à faire en sorte que les sorciers reprennent le pouvoir sur le monde. Il retrouvera cependant sur son chemin la présence de Norbert Dragonneau, mandaté par Albus Dumbledore, qui tentera tout pour déjouer ses plans mais surtout l’arrêter. Pour cela, voici notre héros, accompagné de sa fidèle valise et de ses animaux tous encore plus fantastiques les uns que les autres, lancé dans une traque à travers les rues de Paris et dans de nouvelles aventures !

Les personnages

Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter Norbert, Tina, Queenie ou encore Jacob. Ces personnages sont dans la même ligne directrice que lors du premier volet : ni plus, ni moins.
Nous sommes bien contents de les retrouver mais malheureusement, j’ai eu l’impression qu’ils sont vraiment mis au second plan (voire carrément effacés) dans la plupart des intrigues de ce nouveau chapitre. Ce sentiment m’est parvenu après plusieurs moments de réflexion post-cinéma et j’avoue ne pas savoir si c’est un mal pour un bien car… attendez, lisez la suite et vous comprendrez ! 😉

Place maintenant aux nouveaux personnages et commençons par la tant attendue Leta Lestrange (oui oui comme notre chère Bellatrix). Jouée par Zoë Kravitz, nous pouvons mettre un visage, autre que la vieille photo rencontrée dans le premier opus, sur la demoiselle tant aimée par notre petit Nobert mais… fiancée à Thesée, le frère de ce dernier… Ah oui ! On comprend mieux pourquoi il était gêné quand Queenie tentait de lire dans son esprit et on comprend aussi mieux pourquoi il n’était pas prêt à tout pour le reconquérir… Situation donc assez délicate mais ce n’est rien face aux secrets qu’elle protège…

Croyance (Ezra Miller) mort ? Oui mais non, pas vraiment ! Vous ne vous souvenez pas de la petite poussière qui fuit à la fin du premier film ? Quoi ? Ne venez pas vous plaindre d’un possible spoil, il est quand même sur les affiches, non ?
Après avoir lutté contre sa vraie nature (celle d’être un sorcier), il va maintenant se lancer dans une quête plus profonde afin de trouver qui il est vraiment mais surtout qui sont ces parents.
Malheureusement, le personnage reste lui aussi assez effacé pendant une très très grande partie du film… 😭

Allez, maintenant il est temps de parler des 2 énormes mastodontes présents au casting : Jude Law et Johny Depp. Ce premier est assez déstabilisant dans le rôle d’Albus Dumbledore car il apporte une autre vision de ce personnage. Loin des robes et de la grosse barbe blanche il faut avouer que notre futur directeur de Poudlard a vraiment la classe ! On est plutôt même très proche d’un dandy anglais que de Gandalf !
En dehors de ça j’ai vraiment adoré cette nouvelle image et je suis content d’avoir retrouvé un Albus tourmenté par son passé (avec Grindelwald) et ne pouvant agir au présent, mais qui sait user d’un petit coté manipulateur (que l’on connaît bien grâce à Harry Potter) pour parvenir à ses fins. J’avais de nombreuses craintes sur ce personnage mais là, j’avoue que j’ai hâte d’en savoir plus et surtout d’en voir plus !

Et Gellert Grindelwald dans tout ça ? C’est pour moi le point central (voire le protagoniste à part entière) de cet opus et j’ai même l’impression que ce film n’est fait que pour mettre en place ce nouveau méchant et mieux le présenter / cerner. Il faut avouer que niveau charisme, il n’y a rien à dire et que Johny Depp porte grandement ce rôle !

 


Moussaillon : Oh mais on dirait le capitaine que j’ai croisé l’autre fois ?

Moi : Mais qui es-tu mais surtout qu’est ce que tu fais ici ???

Moussaillon : Roh ça va je ne fais que passer et…

Moi : Et rien du tout !!! Fiche le camp immédiatement et retourne chez toi !
Ah et n’oublie pas de prendre la bouteille de Rhum à ta droite pour ton Capitaine !


 

Hum, désolé pour cette petite interruption, je disais quoi déjà ? Ah oui, Johny, du grand art ! Grindelwald est un méchant posé et très calculateur au point où je le trouve même bien plus dangereux que Voldemort. On ne sait pas à quoi s’attendre de lui et surtout comment il va mettre son plan à exécution. Le pire dans tout cela, c’est qu’on s’attacherait presque un peu trop au personnage au point de “tolérer” ses actes… Hallucinant ! 😱

Verdict

Vous l’aurez compris, le film cumule bons et mauvais points mais dans l’ensemble il est vraiment très bon. Nous sommes là face à un volet bien plus dynamique que le précédent mais surtout avec beaucoup plus de contenu /lore (histoire) ! On a vraiment l’impression que l’histoire commence enfin et que devant nous s’ouvre une nouvelle dimension de la saga. Même si les personnages principaux sont mis de côté, ce n’est clairement pas gênant vu que ce nouveau chapitre semble très centré sur Grindelwald et son passé/présent avec Albus Dumbledore.

Hitchcock a imposé le dogme “Meilleur est le méchant, meilleur est le film” et là on est en plein dedans ! On rencontre un méchant bien plus charismatique et plus réussi que notre bon vieux Voldemort : posé, réfléchi, ne semblant pas avoir une once de peur ou de crainte, … mais surtout qui sait où il va tout en ayant 2-3 coups d’avance. Tout au long du film, il va savoir s’entourer de ses fidèles et cela n’est pas sans rappeler un contexte historique réel tel que la montée du fascisme ou encore les prémices de la Seconde Guerre Mondiale. Le pire, c’est que je suis certain qu’on n’a pas encore vu le tiers de ce dont il est capable…

Quant aux animaux ? Même si ceux-ci sont bien présents tout au long du film, nous en voyons moins que dans le premier volet (/love sur les bébés Niffleurs) et l’intrique tourne beaucoup moins autour d’eux. Ils continuent cependant nous faire rêver (parfois même rire) et, cette fois, ils ont un réel intérêt dans l’aventure de Nobert. Ils ne sont donc pas là uniquement pour justifier le titre de la saga. Ouf !

Si vous êtes fan de l’univers Harry Potter, foncez !
Si vous êtes un peu resté sur votre faim lors du précédent film, laissez à celui-ci une chance ! A mon avis vous ne serez pas déçu !
Dans tous les cas c’est un film à voir urgemment et sans hésiter ! D’ailleurs, j’ai bien envie de le revoir une seconde fois assez vite mais surtout j’ai hâte de voir ce que le futur nous réserve car moi, c’est foutu, je suis totalement absorbé ! 😖

4 commentaires

  1. Très bon article (moi qui ai vu le film dimanche soir) et j’ai bien rigolé sur le passage avec le moussaillon 😉

    Répondre
    • Ahahah merci ! Oui par contre, parlons du moussaillon… Il faudrait être un peu plus ferme avec lui car s’il comment à aller chez les autres… hum…. 😉

  2. Riplex

    Je vais le voir cesoir \o/ !!!!!!!

    Répondre
    • Alors ? Tu en as pensé quoi ?

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire