4

Évènements / Conventions

Le week-end du 17 et 18 février, Moaman et moi nous sommes rendu pour la toute première fois à l’Avignon Geek Expo. Une deuxième édition qui a enregistré près de 14 000 entrées face aux 8 000 de l’année précédente. Le Parc des Expositions a pris une allure de « The Place To Be » pendant ces 2 jours afin d’accueillir les fans de science fiction, Comics, Manga, Anime…

Un salon qui se veut geek

J’ai eu beaucoup d’attentes en me rendant sur ce salon mais j’espérais surtout voir un salon geek (vu le nom) et non un énième salon centré uniquement sur la culture japonaise. Hallelujah ! Hormis 2-3 stands de figurines et/ou alimentation, le reste était bien dans le thème geek.
Bon, si vous êtes déjà passé sur d’autres retours de conventions, vous devez déjà savoir que je ne suis pas un grand fan de mangas, d’animés, … Enfin je tente de m’y mettre peu à peu tout en restant, pour le moment, sur des valeurs sûres : Dragon Ball, Death Note, …

Au programme donc de ce salon :

  • Stands jeux vidéo (Just Dance, LDLC, Nintendo, …) avec concours/tournois
  • Expositions d’objets faits main (Star Wars, Stargate, …) ou de véhicules (DeLorean, K2000, …)
  • Divers stands de figurines Funko Pop (haaaan, oui je l’avoue j’ai encore craqué 😥)
  • Stands d’associations (Groupe de musique, équipe de Quidditch, association médicale, …)
  • Zones de dédicaces des guests (je reviendrais plus tard sur les invités présents)
  • Zone dédiée au Cosplay et aux effets spéciaux (notamment maquillages) où régnait la célèbre cosplayeuse Yaya Han

Pour ce dernier point c’est la toute première fois que je vois cela lors d’un salon et j’avoue que c’est une très bonne surprise. Ces 2 métiers/passions méritent vraiment d’être mis en avant et cette zone s’est rapidement transformé en lieu de rendez-vous où de nombreux cosplayeurs échangeaient des idées et/ou astuces. Je n’ai peut-être qu’un seul regret : ne pas avoir assez profité de cette zone…

Il y a en a pour toutes les générations

Je vous parlais précédemment de la présence de guests et comme nous le savons tous, ce sont majoritairement eux qui font le succès (ou non) d’un événement de ce genre. L’Avignon Geek Expo a su proposer une palette multigénérationnelle d’invités.

Bon, commençons par la tête d’affiche : Manu Bennett, acteur néo-zélandais ayant joué, entre autres, dans Arrow (Slade Wilson/DeathStroke), Spartacus (Crixus), Le Hobbit (Azog) ou encore Les Chroniques de Shannara (Allanon).
J’avoue avoir été très surpris par sa simplicité et sa gentillesse lors de ses nombreuses interventions tout au long salon mais aussi lors des photographies et dédicaces. Il était venu avec une réelle envie d’échanger avec le public au point même où chacune de ses interventions se terminaient en un monologue d’une bonne dizaine de minutes (au grand désespoir de la traductrice qui l’accompagnait et peinait à tout retraduire 😆).
J’étais déjà un grand fan de l’acteur me voila maintenant totalement conquis !

Autre star internationale présente au salon : Garrick Hagon. Bon là il faut avouer qu’il faut être vraiment connaisseur pour savoir qui est ce monsieur même si je suis sûr que nous sommes vraiment beaucoup à l’avoir déjà vu. Vous vous souvenez de la scène de l’attaque de l’Étoile noire dans l’épisode 4 Un nouvel espoir ? Sachez que ce monsieur n’est autre qu’un pilote de X-Wing (Biggs si vous souhaitez connaître le nom).
Malheureusement, peu de gens savaient qui il était et peu de personnes sont allé échanger avec lui pendant le week-end… Le temps a dut être bien long pour lui…

Pour ceux qui comme moi étaient de la génération Club Dorothée, la présence de Jacky a su réveiller de vieux souvenir de notre enfance. Initialement prévu avec Corbier (qui a malheureusement dut annuler pour des raisons de santé), il est revenu, lors d’un panel Q&A, sur ses années TV, sur l’équipe du Club Dorothée, sur ses relations avec les autres membres de l’équipe mais aussi sur son futur et ses projets depuis l’arrêt de l’émission. Quel plaisir de le revoir et quel coup de vieux j’ai pu prendre à cet instant ! 🙁

Les plus jeunes ont, eux, pu se satisfaire de la venu de Youtubers connus tels que Frigiel, SuperFlameCaljbeut ou encore Fred Of The Dead. Bon, pour ce dernier, il vaut avouer qu’il est présent à tous les salons auxquels j’ai pu participer (je me demande même s’il n’a pas été cloné) mais c’est toujours agréable de le voir écraser des gens sur des jeux rétros (là Bomberman).

Les passionnés de Pokémon ont eu la chance d’écouter Jean-Marc Anthony Kabeya interpréter, pour la toute première fois sur scène, le générique d’introduction de la saison 3 (Voyage à Johto) ainsi que d’autres titres de la licence. Encore des souvenirs d’enfances qui remontent !

Un jeune festival au futur prometteur

En dehors de quelques couacs (problèmes d’accréditation, retards sur le programme, …), l’Avignon Geek Expo est une très bonne surprise qui, j’espère, prendra un peu plus d’ampleur pour ses prochaines éditions. La plupart des choses que j’attendais d’un salon s’y trouvait et s’ils continuent dans ce sens, je pense qu’ils peuvent devenir un incontournable dans le domaine des événementiels geek (du moins, dans le Sud-Est de la France).

Ce qui est cool au niveau du lieu où se déroule le salon, c’est qu’on peut voir qu’il y a une réelle possibilité d’élargissement. Les halls se trouvant très proches les uns des autres, il pourrait être facile de proposer plus de contenus si le besoin s’en ressent. Cette année, le hall B du parc était  réservé aux files d’attentes et à la billetterie mais était assez vide tout au long de la journée (hormis à l’ouverture). Dommage !

En tout cas j’ai vraiment hâte de voir ce que la saison prochaine proposera et j’avoue avoir très envie de voir ce que l’édition de Montpellier (prévue en fin d’année) vaut et si l’atmosphère plaisante sera aussi présente là-bas.

 

Si vous souhaitez retrouver plus de photos de ces 2 jours, rendez-vous sur ma page Facebook  !

 

 

 

4 commentaires

  1. Ouloaoup

    Bonjour. Êtes vous sûr d’avoir fait tout le tour des stands ? Car j’ai mangé japonais au stand Lm sushi et je me suis régalé. Juste à côté il y avait un stand de onigiri, et de bubble tea qui étaient eux aussi dans le thème. Il est aussi inconcevable pour moi de manger des burgers à une geekexpo ! Ce qui est dommage c’est que les stands qui collaient au thème étaient moins mis en avant que “les gros”. Cordialement !

    Répondre
    • Oui oui j’ai bien fait le tour. Mais j’ai clairement dit, concernant les stands japonnais qu’il y avait “2-3 stands de figurines et/ou alimentation” mais avouez quand même qu’ils étaient en infériorité et moins présents que lors d’autres conventions du coin, non ? (ex: HeroFestival, PlayAzur, …)

      Pour moi la culture geek (qui semblait être le theme du salon vu le nom) est principalement (je dis bien principalement) centré vers les nouvelles technologie, l’informatique, le jeu vidéo et la science-fiction. Le fait que le japon ne soit pas trop présent sur le salon ne m’a dont pas gêné plus que ça. Bien au contraire !

  2. Spike

    Le tirage papier des photoshoot avec les guests est trop petit. Vu le prix qu’on paye c’est du foutage de gueule.

    Répondre
    • C’est vrai que, comparé aux autres conventions, le format de la photo est vraiment ridicule : la moitié de ce qu’on a l’habitude de voir. Pour le coups je ne sais pas qui est à blâmer et je me demande si la faute ne vient pas du photographe officiel présent. Quoi qu’il en soit c’est, je pense, une bonne information à remonter aux organisateurs !

Laissez un commentaire