5

Jeux vidéo

Me voilà propriétaire, depuis le 3 mars 2017, de la petite dernière de chez Nintendo : la Switch. J’avais dans l’optique de laisser mon avis quelques mois après cet achat, mais, ayant trop peu de choses à dire j’ai décidé de reporter cela et, à mon avis, rien de mieux que ce premier anniversaire pour se lancer. Vous êtes prêt ?

Un énorme succès

Bon, nous n’allons pas tourner autour du pot : la Switch est un succès. Avec plus de 15 millions d’exemplaires vendus en moins d’un an, Nintendo a vraiment frappé un gros coup avec sa console. Pour l’anecdote, en 1 an il s’est vendu plus de Switch que de Wii U pendant toute la durée de vie de cette dernière. Et encore mieux, la Switch affiche, en France, des performances commerciales supérieures à celles de la Wii ou encore de la très célèbre PS4. Chapeau !

Au niveau du catalogue, beaucoup de gens (dont moi) craignaient un line-up initial très pauvre mais, au fil des mois, les sorties régulières arrivent à, rapidement, étoffer le contenu de la console. Entre les portages et les nouvelles licences, les joueurs ont pu se mettre sous la dent au minimum 1 titre phare chaque mois et découvrir d’autres (tout aussi bons) jeux via le Nintendo eShop.
En tout cas, ce n’est pas près de s’arrêter car avec l’annonce du Nintendo Labo, dont la sortie est prévue dans quelques semaines,  il est clair que la console va connaître un nouveau souffle.

La console elle-même

La console est magnifique, il n’y a rien à dire. Ses dimensions (une 20ène de centimètres en longueur) ainsi que son poids (environ 400g) sont idéals pour une utilisation portable. Ce n’est ni trop gros, ni trop lourd, … simplement parfait ! Bon, j’avoue que dans un premier temps je n’étais pas de cet avis car, en comparatif avec mon portable (iPhone 6) la taille de l’écran était un choc. Mais on s’y fait rapidement et après, on ne peut plus repasser facilement à une taille en dessous.

En utilisation console de salon, rien à dire. Le socle est sympa et sobre et fait le taff qu’on en attendait. Le seule reproche que j’ai à faire c’est sur la charge des Joy-Cons : ils doivent être connectés à la console quand celle-ci est connectée au dock. En gros, vous posez la console, retirez les Joy-Cons pour jouer et les reconnecter pour les charger. Ces étapes et ce fonctionnement m’ont assez rapidement saoulé  au point où je me suis vite procuré un contrôler Pro. Depuis, les Joy-Cons  restent branchés et basta !

Malheureusement qui dit nouvelle console et DayOne dit aussi série de problèmes. La Nintendo Switch n’esquivera pas cette règle puisque la communauté remontera les problèmes suivants :

  • Désynchronisation/déconnexion des Joy-Cons pendant la phase de jeu
  • Griffures sur l’écran provoqué par le dock
  • Indicateur de batterie (logiciel) erroné
  • Deformation de la tablette (courbure) quand celle-ci est laissé dans le dock et provoqué par la chaleur

Sur ces 4 problèmes, je n’ai bien heureusement été touché par les moins graves, c’est à dire les 3 premiers. Concernant les Joy-Cons, un retour en SAV a rapidement corrigé cela. Le problème d’indicateur de batterie, étant un problème logiciel, a été réparé via une mise à jour. Quant aux griffures sur l’écran, j’ai toujours eu l’habitude d’appliquer une protection afin de le protéger. Ouf ! Et même avec ça, j’ai l’impression d’être exempt de ce problème car ma protection ne semble pas griffée.

Le gros point noir de la console restera pour moi la batterie. Estimée pour 3h30-4h d’utilisation, il faut se rendre à l’évidence, c’est vraiment trop court. Si tu comptes jouer dans les transports dès le matin, à ta pause repas et sur le trajet retour sans avoir à te trimbaler le chargeur, je pense que c’est mort. Surtout que le chargeur, étant connecté dans le dock, il faudra le retirer et remettre à chaque fois sauf si tu comptes en acheter un. Je ne sais pas s’il existe des solutions avec une batterie externe, mais ça sera sans doute le meilleur choix.

Mon bilan

Si vous me lisez depuis un moment, vous devez savoir qu’au moment de l’annonce, j’étais très excité par le produit au point de totalement craquer pour le produit en le commandant assez rapidement. Qu’en est-il après 1 an ?

Je dois avouer que la hype est un petit peu retombée. Non pas à cause de la console mais du contenu. La manière de jouer et l’expérience proposée par la Switch correspondent entièrement à mes attentes mais le catalogue reste vraiment fade. C’est principalement la cause pour laquelle la console est en train de prendre la poussière en ce moment. Ce qui va suivre risque de vous choquer mais tant pis, il s’agit là de mon ressenti.

Sorti simultanément avec la console, The Legend of Zelda : Breath of the Wild est pour moi ma toute première déception sous l’ère Switch. Je sais qu’il a été élu jeu de l’année 2017 mais j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi. Il n’apporte rien de nouveau à l’univers du jeu et, pour moi, il dénature l’univers de Zelda (là j’entends arriver les premières pierres). Où est la difficulté ? Où sont les vrais donjons ? Les sanctuaires sont pour moi une mascarade et tout comme les 4 créatures divines. Il ne s’agit la que de contenu facultatif permettant de prolonger l’expérience et la durée de vie du jeu car il est tout à fait possible de finir le jeu sans cela. Bref, un bon jeu mais sans plus…  😕

L’autre déception restera Super Mario Odyssey au point où il figure même dans mon flop 3 de l’année précédente. Si vous voulez savoir pourquoi, je vous ai déjà tout expliqué dans l’article.

Les seules bonnes surprises restent, pour moi, Splatoon 2 (je n’ai jamais joué au 1) et l’excellent Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle. Ces 2 jeux ont clairement apporté un vent de fraîcheur dans l’univers Nintendo. 

En tout cas, j’ai pour l’instant l’impression de ne pas me retrouver dans le catalogue de jeux proposés. Et c’est sûrement là que ça coince mais tout n’est pas perdu ! J’ai encore beaucoup d’attente pour la suite. Premièrement avec la sortie d’ici quelques jours de A.O.T. 2 qui va me faire reprendre la console en main pour ensuite tester, avec mon fils, de l’expérience offerte par Labo. En attendant quelques autres portages (Diablo 3 ? Assassin’s Creed ?), je continue à espérer l’arrivée de licences Triple-A en temps et en heure sur la console. Qui sait ?  😉
En tout cas, je ne peux pas le cacher, le plus heureux de la maison avec cette console est mon fils : il adore tous les jeux, veut tout le temps y jouer, … Bon, c’est toujours ça de gagné ! 😂

5 commentaires

  1. Je ne vais absolument pas faire lire cet article à ma fille qui rêve de l’avoir 😉

    Répondre
    • Roh, pourquoi ?

  2. Cette console est juste excellente. J’ai jamais passé autant de temps sur un même jeu que sur Zelda et je suis loin d’avoir réussi à le finir à 100% ! Perso j’attends avec une certaine impatience Dark Souls Remastered pour vraiment pouvoir prendre le temps d’y jouer.

    Répondre
  3. Cindy

    Perso, je n’ai joué qu’à trois titres sur la Nintendo Switch, mais je trouve que c’est un bon investissement. Il faut juste attendre que de meilleurs jeux sortent !

    Répondre
    • Malheureusement, j’ai l’impression que depuis quelques mois Nintendo nous offre du portage, du portage et encore du portage de jeux que je possèdes déjà : Prison Architect, Minecraft, Captain Toad, Dark Soul, … Il est vrai que le format portable de la console offre quelque chose de plus et fait que je suis bien tenté par certains rachats… mais j’avoue que ce manque de nouveauté m’attriste grandement 😥

Laissez un commentaire